J’ai discuté avec une connaissance qui travaille chez France Telecom Orange, au sujet du harcelement moral et des suicides dans cette entreprise.
D’après lui il y a entre 15000 et 30000 personnes en trop, sans réelle affectation.
Les dirigeants devraient avoir le courage de les licencier dans les règles (avec propositions de reclassements, formations, primes diverses etc.).
Mais ils ne le font par peur d’affronter l’opinion publique, les politiques et les syndicats qui crieraient au scandale.
Une entreprise qui fait des bénéfices devrait avoir le droit de licencier, contrairement à ce que les politiques, les média, les gauchistes et les conservateurs de droite clament.
Publicités