Tunisie la révolution de jasmin

Mes deux parents sont originaires de Tunisie, des juifs Tunes, donc j’ai des origines Tunisiennes même si je me considère d’origine … Marseillaise !

Les juifs ont pendant longtemps été bien intégrés à la Tunisie : voir cet article sur l’histoire des juifs de Tunisie : http://www.sefarad.org/publication/lm/049/html/page17.html

La Kahena La Kahena

Je me sens concerné par les évènements en Tunisie : je partage des sentiments de tristesse pour les martyrs (Mohamed Bouazizi mais pas seulement), de joie pour les victoires démocratiques, d’espoir pour l’avenir, et de crainte des forces obscures qui essayent et essayeront de tirer le pays vers le bas : les milices du RCD, les corrompus, les voleurs, et autres les islamistes.

Trop longtemps on a voulu nous faire croire que la seule alternative à l’Islamisme était des dictateurs bien rasés qui pillent leur pays, bafouent les droits de l’Homme (et avant tout ceux des femmes et des minorités), contrôlent la presse, la liberté d’expression et les opposants.

Mais c’est prendre les peuples pour des idiots. Encore plus en Tunisie où les Islamistes ne représentent pas  grand chose.

En 2011 les jeunes Tunisiens voyagent, travaillent à l’étranger, regardent ce qui se passe ailleurs avec les télévisions étrangères et Internet, et grâce à cela comprennent ce qu’est la démocratie, l’état de droit, l’indépendance la justice, le multipartisme, la laïcité.

En tant que Français, je suis gêné par l’attitude de la France trop bienveillante vis-à- vis de Ben Ali, reçu avec tapis rouge en France par Sarkozy et son gouvernement qui sont bien obligés de s’entretenir avec tous les dirigeants y compris tous les dictateurs. Mais je regrette que notre parlement et nos partis politiques n’aient pas été plus critiques et audibles vis-à-vis de l’ancien régime Tunisien.

En même temps la victoire du peuple Tunisien est d’autant plus belle et avec des bases stables que cette victoire est celle du peuple (avec l’aide de l’armée) et non celle d’une aide étrangère quelconque qui aurait pu être illégitime.

Comme tout le monde je n’avais pas prévu cette révolution et donc je ne peux pas prétendre prévoir l’avenir, mais voici mes espoirs :

Que la violence disparaisse dans ce pays de douceur et de gentillesse.

Que la liberté d’expression se mette en place, que chacun puisse s’exprimer librement, y compris les pires opposants ! Que le multipartisme se renforce.

Que la religion reste une affaire privée, hors de la politique.

Que les droits de l’Homme soit respectés, pour tous, y compris les femmes, et toutes les minorités.

Que l’économie et le tourisme continuent à se développer. Les grandes entreprises pour lesquelles il ne doit pas y avoir de corruption et aussi tous ces très nombreux petits entrepreneurs et commerçants qui doivent pouvoir continuer de travailler librement.

Que les juifs continuent d’être bienvenus, ceux qui sont restés et ceux qui aiment y revenir pour le tourisme ou des affaires.

Que les relations diplomatiques officieuses ou officielles avec Israël se renforcent dans les intérêts des deux pays. En effet trop souvent des forces politiques dans certains pays poussent à la haine contre Israël, les juifs ou l’occident pour faire une diversion.

Et pour célébrer cette révolution, il ne nous reste plus qu’une chose à faire : venir vous voir en vacances, donc à bientôt les amis, mabrouk et mazal tov, je suis fier de vous !

Publicités