J’ai assisté au défilé de la gaypride 2011 à paris ce samedi.
C’est un évènement militant, festif mais aussi politique, les partis politiques regroupant une grande partie des manifestants.

Le slogan de cette année c’est  << en 2011 je marche et en 2012 je vote >>.

Les LGBT représentent environ 10% de la population.

Il y avait aussi beaucoup d’hétéros tolérants et de filles qui revendiquent aussi l’égalité et le respect pour tous : « je couche le premier soir et je ne suis pas une salope ! »
La plupart des partis étaient représentés sauf le Front National bien sur ! …

L’association GAYLIB (pas des libéraux! ) associée à l’UMP était présente mais sans le logo UMP pour ne pas se faire prendre à parti.
Les socialistes étaient les plus nombreux. En 2012 le PS au pouvoir devrait faire des réformes progressistes.

Malheureusement je n’ai pas vu de centristes ni de libéraux sauf une poignée de MODEM. Borloo a quand même fait une déclaration en faveur du mariage homo juste avant cette gaypride.

Au niveau international il y avait aussi des pancartes des indignés avec mention de la Grèce, de l’Espagne et même de la Syrie, où pourtant les revendications sont sociales et non sur les droits des LGBT.
Les revendications des LGBT dans les pays démocratiques sont pour une simple égalité des droits, y compris au niveau mariage et adoption. Même si le mariage n’est pas à entendre au sens religieux du terme mais au sens civil / contractuel.
Au niveau international il y a encore beaucoup de pays ou les LGBT sont persécutés, en particulier en Afrique, en Russie, et dans les pays musulmans comme en Iran où les pendaisons d’homo sont régulières.

Publicités